MAX PERRIN - Cahier technique : conseils généraux

Xpress

Quelques conseils aux utilisateurs d’ XPRESS sous MAC

Versions acceptées : 4 et suivantes.

Les fichiers créés avec la version 3.3 génèrent des bugs quand on les ouvre dans les versions postérieures à 5 : (par exemple : bloc image menu bloc, modifier, onglet détourage: création dʼun détourage automatique des zones non blanches de lʼimage créant un effaçage partiel de lʼimage). Nous déclinons donc toute responsabilité sur les fichiers antérieurs à version 4.

a / Le format

NE GÉNÉREZ JAMAIS D’EPS SOUS XPRESS (fonction enregistrer la page en EPS), les polices ne seraient pas jointes. Faire “fichier” Rassembler les infos pour la sortie afin de grouper les images et les polices nécessaires au flashage.

b / Les logos - photos et images importés dans Xpress

Le statut des images dans la fenêtre “usage” du menu “utilitaires” doit être “OK”, nous déclinons toute responsabilité sur les images dont le statut est “modifié(e)” ou “absent(e)”. Toutes les images utilisées doivent être présentes en haute définition sur le support informatique.

Les images doivent être importées dans Xpress à 100% de leur taille, si besoin faire les ajustements nécessaires dans photoshop. (voir rubrique photoshop)

Les images Tiff importées dans Xpress doivent lʼêtre dans un bloc image avec fond blanc (menu bloc modifier fond couleur: jamais «aucune») pour éviter lʼeffet de frange.

JAMAIS DE RVB SUR LES IMAGES TIFF. Voir conseils pour illustrator et photoshop.

c / Surimpression, défonce :

Attention, Xpress ne gère pas les défonces quand lʼarrière plan est une image tiff colorisée par le menu style couleur dʼXpress, le noir passe en surimpression, (cas dʼun texte dans un bloc dupliqué pour créer un ombrage par exemple).

Vous pouvez spécifier la défonce en affichant les infos de défonce et en surlignant le texte du bloc concerné.

De même dans le cas d'une couleur de fond "indéterminée" (photo par exemple) XPress provoque par défaut un engraissement des textes en premier plan. C'est à vous de régler ce problème par la fenêtre infos de défonce : spécifier "aucun débord". (Nous appeler si besoin : 04 74 33 61 41).

d / Les polices

Les polices doivent être Postscript. Lʼensemble des fichiers polices doivent être regroupés par commande dans un dossier «polices». Nous ne flashons pas de police True type.

Les polices utilisées dans illustrator et importées dans XPress doivent être vectorisées. Ne jamais utiliser le menu style dʼXpress pour obtenir du bold ou de lʼitalique, utiliser la valise de police bold ou italique (etc...).

Pour éviter les problèmes éventuels de texte qui saute à la ligne ou qui disparaît, (problème lié au changement dʼordinateur) faites vos blocs légèrement plus grands que nécessaire, utilisez alors les tabulations pour vous positionner dans le bloc.

Nous n'acceptons pas les polices truetype PC : arial, times new roman etc..., et nous ne serons pas responsables des problèmes rencontrés lors du flashage de ces polices.

e / Les préférences

Il est impératif de conserver toutes les préférences standard installées par défaut dans le logiciel. Notamment les préférences des caractères : exposants, indices etc..ainsi que les césures, défonces etc...

Par conséquent, vous devez tenir compte de ce que le noir sera toujours en surimpression sur les autres couleurs. Dans ce cas, nous vous conseillons dʼutiliser un noir quadrichromique afin dʼéviter les variations de teintes liées à la superposition des blocs.

XPRESS 6 à 7 système 10 :

Enregistrer le document au format Xpress 6. Ne pas faire dʼexport PDF ni EPS. Pour faire un pdf, faire un fichier postscript puis le distiller avec acrobat distiller.